Minorités ethniques et immigration : voilà à quoi devrait ressembler l’Europe en 2050

« Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que seule rend possible la grande déculturation, est le phénomène le plus considérable de l'histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours... » Renaud Camus

GR 1

Minorités ethniques et immigration : voilà à quoi devrait ressembler l’Europe en 2050

Un rapport publié récemment par le think-tank « Policy Exchange » démontre que 80% de la croissance démographique est aujourd’hui le fait des minorités ethniques en Grande-Bretagne, une tendance qui les amènerait (d’après estimation) à représenter un tiers des Britanniques en 2050. Une évolution à la hausse qui est aussi envisageable pour d’autres pays d’Europe de l’Ouest.

[…]

Quoi qu’il en soit, le pourcentage des minorités va augmenter car le phénomène est déjà inscrit dans la structure par âge (un quart des enfants de moins de 10 ans sont issues des minorités ethniques) et il est renforcé par le fort déficit migratoire des « nationaux » (ou « natives » selon le terme britannique, NDLR), vers l’Australie en particulier, la seule interrogation concernant l’ampleur de cette hausse. Le travail du Policy Exchange apparaît donc un exercice intéressant pour faire prendre conscience aux dirigeants britanniques de l’inéluctabilité du renforcement du caractère multiculturel de l’île, que le taux de minorités réellement atteint en 2050 soit de 25 % ou de 33 %.

[…]

Comme le Royaume-Uni et l’Allemagne, la France est donc appelée à devenir un pays avec une part non négligeable de minorités ethniques en 2050, approchant aussi du tiers de la population totale.

Source: Atlantico