Les Inrocks raillent le Grand Remplacement

« Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que seule rend possible la grande déculturation, est le phénomène le plus considérable de l'histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours... » Renaud Camus

Kebab

Les Inrocks raillent le Grand Remplacement

Le site Les Inrocks se moque du Grand Remplacement:

« Le très sérieux journal américain The New York Times a consacré une longue enquête à la valeur politique du kebab en France. Pour le quotidien, le sandwich est au coeur de nombreuses crispations identitaires. Explications

Le quotidien américain The New York Times vient de publier une enquêtequi s’intéresse de très près à la valeur politique du kebab dans notre pays. Il passe en revue les craintes qui entourent le plat, et laisse la parole à ceux qui voudraient bien qu’il disparaisse de nos assiettes. Les journalistes du prestigieux journal américain auraient-ils déniché une vérité trop proche de nous pour que nous puissions l’entrevoir ?

La fin d’un monde dans l’imaginaire de l’extrême droite

“La politique française servie dans du pain pita” : le titre choisi par le New York Times pour son enquête a du faire tiquer quelques uns de ses lecteurs. Le sous titre “Le kebab comme affirmation politique” laisse encore plus songeur. Que peuvent bien vouloir nous dire les journalistes du prestigieux quotidien américain ?

Tout simplement qu’en France la politique se fait et se défait aussi dans nos assiettes. Et qu’en matière d’identité le kebab est bien plus que de la viande emmitouflée dans du pain pita. Certainement parce que le kebab n’est arrivé en France qu’en 1980, grâce à des immigrés turcs, avant d’être démocratisé par la population française d’origine nord africaine. Un plat relativement récent qui revendique pourtant un succès incontestable dans l’hexagone. De quoi peut-être un jour détrôner la choucroute dans le cœur des Français.

Et c’est bien ce dont ont peur certains militants d’extrême droite. Le New York Times rappelle les prouesses du site Boulevard Voltaire en la matière. Le quotidien américain revient sur un article qui nous propose de découvrir à quoi pourrait ressembler la France en 2047. Le billet en question s’épanche avec lyrisme sur la fin d’un monde. Le kebab y a remplacé la baguette. Les femmes portent le voile. Le porc a disparu. Un scénario bien crédible pour tous les adhérents à la théorie du Grand Remplacement. »

Source: Les Inrocks