Le SIEL et le Grand Remplacement

« Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que seule rend possible la grande déculturation, est le phénomène le plus considérable de l'histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours... » Renaud Camus

SIEL

Le SIEL et le Grand Remplacement

Article d’Abel Mestre sur le SIEL:

Grand remplacement et remigration

Un temps militant socialiste, M. Ouchikh ne cache pas sa proximité avec l’Action française et le Bloc identitaire. C’est aussi un partisan de la théorie du « grand remplacement ». Cette idée pose qu’une substitution de population est à l’œuvre, une immigration de « peuplement » remplaçant progressivement la population française d’origine, avec la bénédiction d’un « pouvoir remplaciste ».

On a pu ainsi voir M. Ouchikh aux Assises de la remigration, en novembre, organisées par les Identitaires. La « remigration » suppose, entre autres, la fin du droit du sol, du regroupement familial, de la propagande d’Etat en faveur de l’immigration, du métissage et même la mise en place d’un « Haut-commissariat à la remigration ». Autant d’aspects qui ne figurent pas dans le programme frontiste.

Cette proximité idéologique se vérifie dans la nouvelle direction du SIEL. Plusieurs figures de l’extrême droite identitaire y ont fait leur entrée, comme l’avocat Frédéric Pichon ou encore Arnaud Menu, responsable du site Novopress.

Source: Le Monde
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/12/15/le-siel-groupuscule-a-la-droite-du-front-national_4540609_823448.html#WDKBJDMw4X9a3jFY.99