Hollande reprend l’expression «Français de souche»

« Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que seule rend possible la grande déculturation, est le phénomène le plus considérable de l'histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours... » Renaud Camus

Hollande

Hollande reprend l’expression «Français de souche»

Article de Libération: « L’expression fut autrefois une catégorie administrative officielle, distinguant, notamment dans l’Algérie coloniale, les «Français de souche nord-africaine» des Français d’origine européenne. Le concept est aujourd’hui très en vogue parmi l’extrême droite et la droite identitaires. Il désigne les Français «de vieille lignée», par opposition aux Français issus de l’immigration, directement ou par leur proche ascendance. Cette approche recouvre le plus souvent une lecture racialiste de la société, distinguant deux catégories de Français en fonction de leurs origines ou de leurs appartenances ethniques. L’expression a d’ailleurs donné son nom à l’une des principales plates-formes d’extrême droite sur Internet : Fdesouche.com. Elle est également utilisée par certains essayistes tels qu’Alain Finkielkraut ou Eric Zemmour.

Elle est cependant peu fréquente dans le débat politique, même si on la retrouve par exemple dans un certain nombre de questions, rapports et amendements parlementaires. Le député d’extrême droite Jacques Bompard en est l’utilisateur le plus fréquent lors de la mandature en cours – ayant même déposé une proposition de loi contre le «grand remplacement», c’est-à-dire le remplacement des «Français de souche» par des populations d’origine étrangères. Si l’expression était couramment employée par Jean-Marie Le Pen, elle est plus rare dans les communications récentes du Front national. Celui-ci affirme officiellement ne pas distinguer les Français à raison de leurs origines. Certains cadres frontistes – comme Marion Maréchal-Le Pen – y recourent cependant, ainsi qu’au concept de «grand remplacement».  »

Source: Libération