Aymeric Chauprade, présenté comme un “théoricien de la remigration” par Causeur

« Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que seule rend possible la grande déculturation, est le phénomène le plus considérable de l'histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours... » Renaud Camus

Chauprade Islam Fn

Aymeric Chauprade, présenté comme un “théoricien de la remigration” par Causeur

Causeur. Ces jeunes désaxés sont presque tous français. Quand vous parlez de « remigration », envisagez-vous de les priver de leur nationalité française alors qu’ils l’ont acquise légalement ?

Aymeric Chauprade. Je défends en effet la possibilité de déchoir de leur nationalité un certain nombre de gens qui n’ont pas voulu entrer dans l’histoire française, c’est-à-dire adhérer aux fondamentaux de notre civilisation, à commencer par le statut de la femme européenne, qui n’est pas négociable à mes yeux.

Quid de la non-rétroactivité des lois, pilier constitutif de notre droit ? Qui pourrait croire alors en la parole de l’État français ?

Il appartiendra aux juristes de préciser les modalités d’une réforme de la nationalité. Mais je vous retourne la question : pourquoi croirais-je en la parole de quelqu’un que j’ai accueilli et qui finalement est rentré en guerre contre mon pays ? L’ADN de la France est assimilationniste. La France n’est pas une construction multiculturaliste. Si cela ne fonctionne pas, ceux qui le refusent n’ont pas vocation à rester. Ceux qui n’entrent pas dans la nation française, et choisissent le salafisme ou la burqa, devront retourner dans leur pays d’origine. C’est ce que j’appelle la « remigration ».

Source: Causeur Partie 1 et 2