Discours de Fabrice Robert : La remigration est une nécessité

« Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que seule rend possible la grande déculturation, est le phénomène le plus considérable de l'histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours... » Renaud Camus

Fabrice Robert

Discours de Fabrice Robert : La remigration est une nécessité

Chers amis, chers camarades,

D’abord, merci ! Merci à vous d’être venus ! Merci à nos amis de Riposte Laïque d’avoir pris cette initiative qui nous réunit une fois encore. Aujourd’hui en France, le lieu où l’on peut trouver des démocrates, ce n’est pas l’assemblée nationale, mais la rue. C’est dan la rue que depuis deux ans s’expriment des millions de Français. Des Français méprisés, trompés, insultés, mais des Français debout.

[…]

A tous les grands mouvements populaires historiques, il faut une avant-garde. Avec quelques autres, le Bloc Identitaire et nos jeunes camarades de Génération Identitaire incarnent celle-ci. Nous sommes aux avants postes du combat. Depuis maintenant dix ans, nous portons toujours plus loin le fer militant chez l’ennemi. Si un jour un Copé a parlé des pains au chocolat, c’est que, bien avant lui, des gens comme nous ont introduit dans le débat public des armes conceptuelles et sémantiques comme le racisme anti-blanc.

Etre à l’avant-garde, c’est donc montrer que rien n’est impossible, que le rêve devient réalité lorsque la volonté est là. Telle est le nouveau signe que nous avons voulu envoyer avec notre feuille de route pour la remigration. Il ne s’agit nullement d’une série de provocations, impossible à mettre en place. Bien au contraire, tout est réalisable et nous sommes restés en deça de ce qui est possible.

La remigration n’est pas un simple concept. C’est une nécessité. Elle l’est pour les immigrés. Mais ne le serait-elle pas que cela ne changerait rien car la remigration est indispensable pour les Français et les Européens.

On peut mettre beaucoup de choses dans la remigration. Mais, avant tout, c’est quelque chose de très simple et qui peut se résumer par cette phrase : maintenant, mesdames et messieurs, il va falloir partir…

[…]

Ensuite, rien n’est impossible. L’histoire l’a montré… En 1962, plus d’un million d’Européens ont quitté en un mois l’Algérie pour un voyage sans retour. Pourtant, depuis 130 ans, on leur disait qu’il était chez eux là-bas. Et pourtant, ils ont du partir. Alors rien n’est jamais impossible. Et pas forcément le pire, nos amis Suisses l’ont montré. Il suffit d’avoir derrière soi la volonté populaire et de marquer le territoire politique en inversant le rapport de force idéologique. Cette bataille est en train d’être gagnée. Le système a l’appareil du pouvoir, mais il n’a plus de légitimité populaire.

Source: Bloc Identitaire : Discours de Fabrice Robert à la manifestation pour un référendum sur l’immigration