Bernard-Henri Lévy dénonce « les stratèges occultes du Grand Remplacement »

« Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que seule rend possible la grande déculturation, est le phénomène le plus considérable de l'histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours... » Renaud Camus

Bhl Entar

Bernard-Henri Lévy dénonce « les stratèges occultes du Grand Remplacement »

Dans un article intitulé « Migrants : pour qui sonne le glas ? » et publié dans le journal Le Point, Bernard-Henri Lévy dénonce les stratèges occultes du Grand Remplacement.

Extrait :

Pour la minorité de ceux qui choisissent, tout de même, l’Allemagne, la France, la Scandinavie, le Royaume-Uni, la Hongrie, nul ne semble s’aviser qu’il y a là une population, non pas d’ennemis venant pour nous détruire ou vivre à nos crochets, mais de candidats à la liberté, amoureux de notre terre promise, de son modèle de société, de ses valeurs, qui crient « Europe Europe ! » comme les millions d’Européens, arrivant jadis à Ellis Island, chantaient «America America ! ».
Et je ne parle même pas de la sale rumeur qui veut que cet assaut imaginaire serait orchestré par les stratèges occultes du Grand Remplacement ou, pire, du djihad international ayant trouvé la parfaite filière pour infiltrer ses futurs terroristes dans les Thalys de demain.
Le résultat, c’est la Méditerranée abandonnée aux passeurs qui sont, comme toujours les trafiquants, les grands bénéficiaires de la démission du droit.
C’est la Mare Nostrum en train de devenir le gigantesque cimetière marin, le charnier, qu’un poète, comme d’habitude, avait lointainement nommé – 2 350 noyés, déjà, pour le seul début de l’année 2015.

Source : http://www.lepoint.fr/editos-du-point/bernard-henri-levy/bhl-migrants-pour-qui-sonne-le-glas-27-08-2015-1959558_69.php