Alain Jakubowicz de la Licra dénonce la « fantasmagorie » du Grand remplacement

« Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que seule rend possible la grande déculturation, est le phénomène le plus considérable de l'histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours... » Renaud Camus

Alain Jakubowicz

Alain Jakubowicz de la Licra dénonce la « fantasmagorie » du Grand remplacement

Dans un article intitulé « Nadine Morano avait-elle le droit de tenir ses propos sur la «race blanche»? » et publié dans le journal Slate, la journaliste Aude Lorriaux revient sur la polémique autour de Nadine Morano et cite les propos d’Alain Jakubowicz au sujet de la question du Grand Remplacement.

Extrait :

Alain Jakubowicz, président de la Licra, est également «interrogatif» sur la légalité des propos sur la race blanche, même s’il les jugent «irresponsables et faux». L’avocat avait publié sur Twitter un message affirmant que, si «les propos de Nadine Morano peuvent choquer», ils «ne tombent pas sous le coup de la loi», ajoutant: «Arrêtons de vouloir tout judiciariser.» Il précise aujourd’hui que son tweet s’appliquait aux propos sur les musulmans, et non sur la race blanche. «Ce qui ne veut pas dire que politiquement et moralement ce soit un propos raisonnable, ajoute-t-il. Il est clair que dans son esprit ce propos renvoie à la fantasmagorie du grand remplacement.» Plus généralement, le président de la Licra se demande si les poursuites judiciaires constituent le «bon mode de réponse». La commission juridique de l’association a été saisie, il n’est donc pas impossible qu’une bataille judiciaire tranche définitivement la question.

Source : http://www.slate.fr/story/107621/nadine-morano-race-blanche